topblog Ivoire blogs

08/11/2012

Tremblement des Gouvernements Africains (Code 10) : Possibilité de rehausser le social par la création d’emplois »

 

Tremblement des Gouvernements Africains (Code 10) :

« Possibilité de rehausser le social par la création d’emplois »

Code 10

La politique sociale est celle par excellence de tout le temps. C’est ici que le Roi Salomon de l’Histoire juive a vu sa personnalité revêtir d’une couronne incomparable, car seule la sagesse/intelligence est susceptible de raser le raisonnement cynique dans le cercle des décideurs.

En effet, la composition française évolue impérativement en trois volets, qui sont : l’entrée en matière, le développement et le dénouement. Il en est de même des systèmes humains, étant appelés de subir des sérieuses mutations ; car l’immuabilité d’une situation n’est toujours pas prévisible. Dans le cas d’espèce ; il est divers tremblements de terre, de guerre, de pensée, des gouvernements, des systèmes, y compris des révolutions.

La décolonisation a soulagé l’Afrique des fléaux lui infligés autrefois par les forces coloniales, d’une part ; d’autre part, la dictature a été rasée par la démocratie.

Eu égard à ce qui précède, toutes ces successions précédemment énoncées font partie des étapes qu’ont franchies le colonisateur ; en revanche, il les a léguées à la race colonisée. Malheureusement, les Gouvernements africains sont beaucoup plus liés à la démagogie permanente qu’à la recherche des voies et moyens pour créer les emplois permanents et durables. L’espoir fait vivre, dit on ; mais la politique africaine  n’émet naturellement pas le concret. Ceci est démontrable bien que la politique en soit, est une démagogie calculée (supercherie).

Pourquoi se scléroser sur la politique sociale ? La technologie et les infrastructures africaines du 21e Siècle peuvent facilement avoisiner  l’espace développé ; mais le social éloigne radicalement  l’Afrique de l’espace utile de la planète. Or le présent cas ne s’intéresse qu’à l’aspect social.

Aucun peuple ne peut se contenter des infrastructures sans amélioration significative de sa politique sociale ; c’est pourquoi, l’Afrique connait des séditions répétées, traduisant une redistribution inéquitable des ressources naturelles. Certainement, la démocratie est un luxe pour l’Afrique ; ici, cette évaluation salue l’analyse de Jacques Chirac, ancien président français/Maire de Paris.

L’emploi et le social sont deux concepts indissociables, et l’interaction entre l’homme et l’environnement vient en seconde position. Ici, cette étude tente de rejoindre le raisonnement de l’agenda 21 du sommet de la terre de Rio de Janeiro. Ceci veut dire explicitement que tout projet que développe un gouvernement devrait respecter une certaine hiérarchisation ; curieusement celui oiseux occupe la place prépondérante car les intérêts du décideur prévalent sur ceux de la grande population. Par conséquent, l’apocalypse sociale en Afrique sera excitée par des telles pratiques malencontreuses ; or les signes précurseurs ne cessent d’alerter ceux actuellement Decision et Policy Makers.

Analyse :

Le tremblement n’arrive pas tout le jour, comme disent les spécialistes de la sismologie ; c’est pourquoi des nouvelles constructions/stratégies tiennent compte des catastrophes naturelles à venir.

Il y a donc possibilité de rehausser le social à travers une politique permanente de création d’emploi. Certes, lorsque l’analyse scrute les gouvernements africains ; régulièrement, des emplois naissent car différents investisseurs abondent. Mais qui est bénéficiaire de toutes ces merveilles ? Seul le couloir du pouvoir (proches et leurs relations)

Intercéder pour qu’il y ait tremblement des Gouvernements africains signifie que l’Afrique a besoin de provoquer des sérieuses reformes, en vue de prôner pour toujours l’égalité de chance.

L’Afrique centrale a beaucoup développé cette culture oligarchique, car la plupart de ceux qui sont soit Policy makers, soit decision makers pistonnent leurs proches à des postes stratégiques ; tous ces mouvements se font dans la fonction publique, différents cabinets ministériels et présidentiel. Quand au secteur privé, ils se permettent de faire des recommandations illégales et tendancieuses pour placer des pions partout.

Eu égard à ce qui précède, il convient de dire que ces conclusions viennent des éléments empirique de la région centrale de l’Afrique ; laquelle culture se répand et dans la partie australe, occidentale, Maghrébine, voire orientale de l’Afrique. Pour étayer cette thèse, vous verrez que tout chef de l’Etat africain, digne de ce nom, gère la RES Publica avec ses enfants/proches. Poussant l’analyse plus loin, le leadership africain est confondu à celui ancestral où le trône était héréditaire.

Rares sont ceux qui se plient aux caprices de leur obédience politique, sinon la grande partie associe leurs enfants/proches de famille au pouvoir. Pour renchérir, le secteur privé de l’Afrique est détenu par des cadres ayant déjà hérité de cette mauvaise pratique, laquelle consistant à écarter le meilleur au profit des leurs. D’où l’affirmation selon laquelle l’expertise ne paie pas en Afrique.

La démocratie a difficilement marché en Afrique, car la culture africaine combat efficacement ses effets/liberté et tolérance. Néanmoins certaines exceptions peuvent confirmer la règle, c'est-à-dire que le parti politique au pouvoir conserve le trône ; sans empêcher d’autres militants de présider au devenir de leur pays.

Pour ce cas précis, une dizaine des pays africains se sont distingués, mais le reste enrichit toujours la tendance de l’hérédité présidentielle ou encore une ploutocratie/Oligarchie permanente.

Il n’est pas exclu de bâtir un empire d’affaires, à l’instar du prince de Riyad, où l’on sera président Directeur Général à vie ; mais pas importer la mentalité archaïque à la société moderne.

Possibilité de rehausser le social par la création d’emplois

 

Un tremblement, insignifiant soit il, livre/laisse toujours des dégâts après son passage. C’est à ce titre que les gouvernements responsables de l’Afrique doivent se soumettre au tremblement ; bien que défavorable aux intérêts égoïstes. Par conséquent, l’insertion de ces éléments dans les affaires quotidiennes des gouvernements concernés, est susceptible de provoquer le tremblement tel que souhaité par tous ;

1.      Egalité de chance dans la sélection des cadres et officiels/technocrates

2.      Egalité de chance dans la passation des marchés

3.      Equilibrer les salaires dans la fonction publique ; pas des grandes dichotomies/clivage : redéfinir un SMIG raisonnable

4.      Création de la classe moyenne, tout en conservant le principe d’égalité de chance ; sinon rien n’aurait amélioré.

5.      Faciliter l’explosion des petites et moyennes entreprises ; en occasionnant des exonérations circonstancielles.

6.      Encourager les micros projets/micro financement

7.      Combattre l’approche ethnico tribale et le favoritisme ; Eléments susceptibles d’empêcher le développement intégral

8.      Améliorer la sécurité sociale, à travers la redistribution équitable des ressources nationales (Santé et éducation accessibles à tous, et biens de première nécessité à la portée de toutes les bourses).

9.      Création d’agences sociales, bien structurées, avec budgets conséquents.

10.  Exonérer la taxe sur deux produits les plus consommés par toutes les classes sociales ; à titre d’exemple, en RDC : exonérer la taxe sur la farine de Maïs et viande (toute sorte).

L’Afrique a besoin de ce code 10, traduit par dix résolutions ; sans lesquelles il sera quasi impossible de rehausser la vie sociale. En outre, la création d’emploi et le social sont deux éléments indissociables les plus attendus de toute l’Afrique ; vu que l’élite migre vers l’espace évolué parce que son continent n’offre pas un bon climat pour émerger.

En conclusion, ces résolutions ne seront forcement pas saluées, étant donné que le couloir du pouvoir vit au dépens de l’ingérable de la population. Si le Décideurs africains s’évertuent à faire le nécessaire pour adopter le code 10 ; l’apocalypse sociale ne verra jamais le jour et la diaspora africaine ne gonflera pas abusivement.  En d’autres termes, le tremblement des gouvernements africains équivaut au sacrifice suprême que j’appelle Boire L’eau du Rocher (chose n’étant pas facile naturellement).

Cliff Yumba Mpiana WANE

Senior Business Advisor/Policy strategist

Tel: +243815777775

Email: cliffwane@hotmail.com

Skype : cliffwane

Cliff Wane Consulting

Lubumbashi, RDC

12:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Archipel de vérité(Unicode) : tout sur le décollage socio économique africain

Archipel de vérité(Unicode) : tout sur le décollage socio économique africain

De l’Afrique antique à la société contemporaine, chaque société présente ses propres difficultés auxquelles une série des remèdes y sont préparés au préalable, bien que cachés à première vue. Pour étayer cette approche, il est facile de se référer à la deuxième guerre mondiale de triste mémoire, ayant trouvé solution grâce à la théorie de relativité. Explicitement, ceci veut dire, pour n’est pas appuyer les pertes en vies humaines, que Albert Einstein était la clef/ solution de mise à terme des hostilités.

La verité est têtue, car elle affranchit et libère. C’est pourquoi cet archipel va étaler tous les aspects qui ne permettent pas à l’Afrique d’entrer en collision directe avec le développement tant attendu par le petit peuple. Par ailleurs, l’étude ira du simple aspect de la vie aux questions d’ordre général.

Entre frères, on ne se dit que des vérités, car l’amour et la solidarité sont les compagnons quotidiens. Oui, cette étude est Unicode. par conséquent, seule la volonté de voir les choses améliorer pourrait amener l’Afrique à redresser sa situation chaotique. Personne n’est juge, mais l’étude en question appelle à la conscience et solidarité africaines d’agir en faveur du changement perceptible (étant contraire de celui livresque).

Archipel étant un groupe d’iles, à l’instar de l’Archipel Anavilhanas (Brésil), étant le plus grand archipel d'eau douce au monde, avec environ 400 îles. Encarta confirme que cet archipel porte une particularité d’eau douce au monde avec un nombre remarquable d’iles ; il en est de même du continent africain qui présente dossiers multidimensionnels.

Eu égard à cette illustration, il convient de dire que le premier problème qui empêche l’Afrique de démarrer est le mécontentement, créant ainsi la haine viscérale (tout ceci débouche naturellement sur la vengeance) ;

o   La classe politique africaine est à la base, naturellement, de tout ce qui se passe dans la société africaine ; étant donnée sa vision égocentrique vis-à-vis des intérêts généraux. Après publication des résultats d’une élection reflétant ou ne reflétant pas la vérité des urnes, la classe politique se donne le luxe de souhaiter un chaos socio économique ; en s’évertuant corps et âmes d’influencer l’agenda des partenaires.

o   L’opposition politique boycotte les initiatives des dirigeants, à cause des intérêts égoïstes

o   Le pouvoir impose un régime autoritaire, sans partage attendu et équitable

o   La ploutocratie et l’oligarchie s’installent définitivement vis-à-vis de l’impuissance du prolétaire

o   La redistribution des ressources est largement inéquitable, où l’on remarque des clivages exagérés entre un huissier et un Directeur ; lesquelles vont de 1000 pourcent

o   La sécurité sociale est inexistante ; conséquemment, l’africain préfère mieux l’exil que de rester chez soi. Or l’immigration clandestine présente des hauts risques.

o   Taxation inéquitable, certains paient et d’autres exemptés parce que moteurs des régimes qualifiés d’oligarchiques.

o   Favoritisme et clanisme outré

o   Partialité des jugements rendus, où le riche gagne toujours vis-à-vis de l’indigent ; au nom de la souveraineté du pays

o  

Conseils

 

L’Afrique du Sud est un pays exceptionnel, en ce sens qu’il a permis à toutes les communautés de cohabiter après une période considérable du régime d’Apartheid. Sur ce, il n’est pas exclu de ramener le raisonnement à toutes les récentes secousses que l’Afrique vient de connaitre ; notamment celles du Maghreb avec conséquences inattendues, celle de la Cote D’Ivoire qui a obligé le chef de l’Etat de se retrouver à la CPI…  toutes ces choses devront interpeller tous les acteurs influents de la politique africaine, car seule la fin d’une chose intéresse l’humanité.

 

o   Le dialogue entre pouvoir, société civile et opposition devrait être permanent pour le bien social ; pas pour des intérêts issus du clientélisme politique.

o   L’homme du 21e siècle doit bénéficier des soins à l’a hauteur du budget/ressources de son pays

o   Edulcorer toute politique d’exclusion

o   Améliorer au maximum la sécurité sociale, à travers l’affectation d’une enveloppe raisonnable dans l’arrière pays

o   Ne pas trop s’attacher au pouvoir ; mais diriger avec modération

o   Amnistier tout ancien officiel, en garantissant sécurité et poursuite zéro dans la constitution du pays. Ceci  encouragerait les chefs d’Etats qui ont déjà épuisé, de réintégrer la vie des simples citoyens. Sinon il sera impossible de voir quelqu’un lâcher le pouvoir

o   Equilibrer les salaires des fonctionnaires, à l’instar de ce que le gouvernement du Madagascar a réalisé (réduction des salaires des députés au profit des autres projets d’intérêt national)

o   Se basant sur les 12P marketing ainsi que ses 5c ; opter pour une bonne sélection des hauts fonctionnaires, capables de travailler au service du peuple. C'est-à-dire choisir des citoyens qui comprennent mieux le contexte socio économique du pays ; afin d’apporter leur savoir au profit des attentes nationales.

o   Doter le pays des structures d’accompagnement de grands projets, avec effets à long terme ; c'est-à-dire ne dépendant pas d’une personnalité particulière. A titre d’exemple, « sans moi, le pays ne va pas décoller» ; ces déclarations doivent disparaitre, car un leader peut aider son pays directement/indirectement. Par conséquent, son implication directe dans les affaires de l’Etat importe peu.

o  

L’Afrique souffre également d’une déficience de leadership au niveau le plus bas ; ce qui débouche sur la dépravation des mœurs, le chômage déguisé, la corruption institutionnelle, l’imbroglio dans les attributions des taches. Finalement, il est difficile de déterminer les limites du chef vis-à-vis de celles de son adjoint.

o   Le Brain drain est la conséquence de la déficience du leadership en Afrique ; ceci veut dire que tous les cerveaux utiles au développement africain se voient dans l’obligation de fuir. En contrepartie, certaines firmes /multinationales affluent vers l’Afrique, non pas comme brain gain mais comme investisseurs extravertis.

o   A cause d’un leadership faible, les familles africaines abandonnent leurs enfants à leur propre sort. En conséquence, il y a dépravation des mœurs accentuée.

o   La mise en faillite forcée des entreprises Etatiques par les officiels, en vue de ventiler les marchés alléchants vers leurs propres entreprises/substitutions.

o   Le commerce informel fait vivre la plupart d’africains/chômage déguisé ; car la politique de création d’emploi est inopérante. Par abus de langage, l’officiel africain parle du climat excellent d’affaires ayant propulsé l’informel vers le formel. « sujet discutable»

o   La corruption devient grandissante, car tout officiel ne vise que le bénéfice familial face aux charges lui confiées

Conseils

                                La volonté est la fondation de toute réussite. Sur ce, il convient de lancer des reformes en vue de palper les résultats idéaux.

En conclusion, l’archipel de vérité étale certains points saillants, susceptibles d’occasionner le développement total du continent africain.

Cliff Yumba Mpiana WANE

Senior Business Advisor/Policy strategist

Tel: +243815777775

Email: cliffwane@hotmail.com

Skype : cliffwane

Cliff Wane Consulting

Lubumbashi, RDC

12:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Qu’avez-vous gagné ?

Qu’avez-vous gagné ?

Etudes empiriques (approche du Management politique) finalisées par Cliff Yumba Mpiana Wane, Senior Business Advisor  et Motivational Speaker chez Cwconsulting

La vie est un combat n’admettant pas de remplaçant. C’est pourquoi, Christ a dit que le Royaume des Cieux appartient naturellement aux violents. De manière sommaire, les règles de jeu de cette planète veulent que les faibles s’affaiblissent davantage au profit des riches ; en d’autres termes, chacun cherche à promouvoir son potentiel au détriment de son prochain. Allez-vous tenir dans cette compétition de grande portée historique ?

Les prophéties concordantes, les démonstrations scientifiques et les conclusions empiriques convergent vers la fin d’un système d’ici la fin de cette année « 2012». Par extrapolation, on parle de l’avènement d’une apocalypse, jusqu’ici non acceptée globalement.

Si tel est le cas, qu’aurez vous récolté ; après avoir semé du vinaigre et de l’amertume dans la vie de plusieurs ? Certains disent que tout le monde peut vous pardonner, sans jamais oublier vos crimes contre la stabilité sociale des plusieurs couches, disséminées à travers la planète. Êtes-vous sûr d’être pardonnés un jour ? A mon humble avis d’analyste, je ne le crois pas ; car votre progéniture subira des fâcheuses conséquences. Qu’avez-vous gagné, en définitive ?

Au contraire, si toutes les prophéties en vogue ne répondent pas aux desiderata de leurs auteurs ; les documentaires et autres démonstrations scientifiques ne seront qu’hallucinatoires. Par conséquent, les sources aujourd’hui crédibles et fiables seront discréditées. Qu’aurez vous gagné/que vont-ils gagner, après avoir perdu un temps aussi précieux, à des démonstrations fantaisistes ? Ce sont des fantasmagories circonstancielles.

 

Dans la même logique ; certaines personnes se permettent de fausser des rapports officiels (à travers des fausses accusations et développer des allégations erronées) en vue de gagner la sympathie de plusieurs. Curieusement, elles rencontrent des malheureuses épreuves au terme de leur vie.

 Eu égard à toutes ces illustrations ; ont-ils pensé au soin de leur image ?

En conclusion, il sied de noter que tout ce qui est matériel peut se volatiliser momentanément ; mais la détérioration d’une réputation est permanente. C’est pourquoi, les conclusions empiriques de cette étude encouragent tous les exécutifs et leaders de mieux soigner leurs interventions ; sinon leurs erreurs seront gravées pour toujours. Cliff Yumba Mpiana WANE Dixit.

Rôle des décideurs potentiels dans une entité

Le social est la politique par excellence de tout le temps ; or Social voit l’homme. Qui dit Homme, peigne ses conditions vitales ainsi que son environnement à la manière d’un écrivain naturaliste. Succinctement, cette approche nous renvoie au contenu de l’agenda 21, du sommet de la terre de Rio de Janeiro, 1992. Par conséquent, il y a possibilité de rehausser le social par la création d’emploi que diversifier des discours fallacieux et apologétiques. Cfr. Code 10 « Tremblement des gouvernements africains»

Eu égard aux conclusions précédentes, les officiels devraient consacrer le gros de leur travail à la définition des stratégies de base pour un bien être conséquent/adéquat. Curieusement, certains de nos chefs cherchent à se maintenir le plus longtemps possible au pouvoir en vue de ranimer l’esprit de royauté au 21eme Siècle. Ou encore s’érigent en opposant égoïste, car à la recherche d’une pérennité dans la bourgeoisie.

Après s’être accroché au pouvoir pendant plusieurs années ; la plupart des grands chefs d’Etats n’ont récolté qu’humiliation et déception. Alors, pourquoi s’y accrocher ? Qu’ont/vont ils gagner ?

Employer sa parenté et ses amis dans une entreprise publique/privée ; parce que Directeur général. N’est ce pas un gain  familial, en tant qu’humain? Que vont-ils récolter, après le départ du protecteur ? Où est la place de l’expertise ? Quelqu’un a dit que la compagnie aérienne air Afrique est tombée en faillite ; à cause de ces pratiques. Voire nos pays, au bord d’une crise sociale terrifiante car n’ont pas placé des compétences clés à des postes clés « à cause, bien entendu de ces mêmes pratiques». A titre d’illustration vraie, «  Le cabinet du chef de l’Etat transmet ses condoléances à la présidence de la république et à la famille biologique du chef de l’Etat qui vient de perdre son Chef de cabinet/son fils ; son grand frère, Ministre de la justice présente à soi même les condoléances, car son jeune frère vient de s’éteindre ; alors chef de cabinet du père/chef de l’Etat …» N’est ce pas un conflit d’intérêt, à l’instar du conflit de génération peignée par l’écrivain Seydou Badian Kouyaté  «Sous l’orage »?

Perdre sa personnalité signifie perdre tout un futur radieux ; pourquoi agir précipitamment, sans tenir compte des conséquences fâcheuses, à venir ?

Certainement, la vie est un combat ; mais elle est incorruptible.

Les résolutions ci-dessous seront souhaitables, car la société du 21 e Siècle est à l’orée de son hécatombe ;

o   L’usage inconditionnel des méthodes EEE et TTT, car très efficace dans une société appelée à s’épanouir.

o   Nourrir l’ambition de graver son passage dans une institution, c'est-à-dire léguer un héritage permanent et palpable à la génération future.

o   Pratiquer la justice et l’équité « pas toujours posséder des richissimes dans une société ; sans jamais penser à la création d’une classe moyenne». Ceci risque de dégénérer progressivement ; car l’oreille n’est pas faite pour auditionner les exploits voisins, de manière quotidienne.

Analyses et Leadership idéal

Le bonheur n’est toujours pas l’affaire de toute une société, car le malheur des uns fait le bonheur des autres.

En effet, l’oubli de soi au profit de la majorité est la quintessence d’un leadership idéal ; car personne ne peut bien gérer une entité avec égotisme à outrance. Pour renchérir, posséder un PhD ou autres qualifications ne sont pas des éléments probants du leadership utile ; mais développer le sens convergeant vers l’idéal est plausible.

Comment piloter une entité, sans jamais penser à soigner son parcours ?  Toute vision utile profite à des générations consécutives ; pas à une classe précise et particulière. C’est ici que le leadership inné réapparait comme celui le plus efficace ; car plusieurs de ceux ayant complété des cours spécifiques de leadership n’ont accouché que vinaigre.

Cliff Yumba Mpiana WANE

Motivational Speaker/Policy strategist

Tel: +243815777775

Email: cliffwane@hotmail.com

Skype : cliffwane

Cliff Wane Consulting

Lubumbashi, RDC

12:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)